"Soyons fermes, purs et fidèles ; au bout de nos peines, il y a la plus grande gloire du monde, celle des hommes qui n'ont pas cédé." Charles de Gaulle. "Ce n'est pas la droite, la France. Ce n'est pas la gauche, la France." Général de Gaulle.

lundi 18 juin 2018

78ème anniversaire de l'appel historique  du 18 juin du Général de Gaulle à Pont-à-Mousson.











samedi 16 juin 2018


 "Libre expression" du groupe "Pont-à-Mousson droit devant" pour le bulletin municipal semestriel envoyé ce jour par mail  à la mairie de Pont-à-Mousson.



Mépris et manque d’information envers l’opposition.

Notre groupe se compose  de citoyens libres « amoureux de la France » attachés à l’indépendance, l’identité de la France et opposés à une immigration massive.
Bénévoles, nous  représentons  ceux qui de Nicolas DUPONT-AIGNAN à Marine LE PEN,   soit 40% des mussipontains,   n’ont pas voté MACRON au 2ème tour de la présidentielle.
Notre groupe a voté le budget primitif car la ville est bien gérée : gaullistes OUI mais  « godillots »  NON.
 Nous dénonçons  le mépris dont notre équipe  fait  l’objet.
5ème roue du carrosse  municipal,  pas informés  par  la municipalité   et par conséquent absents.
Quelques  exemples : Jean-Luc MANOURY, membre de la commission travaux apprend après coup dans la presse la visite programmée de l’avancement des travaux de l’église St Laurent,  membre   de  la commission tourisme, il   apprend l’inauguration de la fête du nautisme (interview du maire dans une radio régionale) et enfin membre de la commission urbanisme, il  apprend par la presse le jour même l'existence d'une réunion publique du Plan Local d’urbanisme.
Conseiller communautaire, il apprend  par la presse la cérémonie patriotique  au Cimetière du Pétant.
Comment pouvons-nous être un relais d’information auprès des mussipontains ?
 Faut-il démissionner pour laisser place aux patriotes suivants ?
Jean-Luc MANOURY, Nathalie REPUSSEAU, Philippe CASTAING