"Soyons fermes, purs et fidèles ; au bout de nos peines, il y a la plus grande gloire du monde, celle des hommes qui n'ont pas cédé." Charles de Gaulle. "Ce n'est pas la droite, la France. Ce n'est pas la gauche, la France." Général de Gaulle.

samedi 10 février 2018


Exposition (RE) NAISSANCE à PONT-A-MOUSSON



Exposées en France et en Allemagne depuis les années 1990, les œuvres de Pierre GANGLOFF seront présentes à l’Abbaye des Prémontrés à Pont-à-Mousson du 09 février au 15 avril 2018.

Tour à tour dessinateur, peintre et graveur,  l’artiste a plaisir à patiner des grands panneaux de bois ou à gratter des plaques de métal, le tout parfois rehaussé de peinture.

Pierre GANGLOFF peuple ses compositions de figures mythologiques, bibliques et historiques en faisant une véritable RENAISSANCE des traditions historiques.

On n’aime ou on n’aime pas cet artiste tourmenté et ses créations particulières mais il ne peut laisser indifférent.  













lundi 5 février 2018

Enseignements des législatives partielles du 04 février 2018.


Enseignements des législatives partielles du 04 février 2018.



Nous comprenons mieux la fébrilité des partis politiques et le défilé des personnalités qui ont fait le déplacement dans la 1ère circonscription du Val d’ Oise et de Belfort en mobilisant le ban et l’arrière ban de leurs adhérents et sympathisants car les résultats ont valeur de test pour la notoriété du gouvernement et pour tous ceux qui veulent incarner l’opposition face au président MACRON.

Premier enseignement une abstention très forte, le président de la république qui a été élu par défaut face à Marine LE PEN avait déjà  enregistré le taux d’abstention le plus élevé pour un second tour depuis 1969 soit 25,44% des inscrits auquel il faut ajouter les 4 millions d’électeurs  qui comme moi ont glissé un bulletin blanc ou nul pour le second tour.  (8,6% des inscrits).

Les abstentionnistes représentent presque 80% dans la circonscription du Val d’Oise (+ 2,75%  de blancs et de nuls) et 70,5%  dans la circonscription  de Belfort (+ 3,63% de blancs et nuls).

 Le triomphalisme des partis politiques doit donc être relativisé.

Deuxième enseignement le parti LES REPUBLICAINS devient le premier parti d’opposition face à Emmanuel MACRON. Premier pari réussi pour Laurent WAUQUIEZ  car les candidats investis tirent leurs épingle du jeu en étant en lice au second tour et en battant les candidats LREM avec néanmoins une  forte abstention au second tour (80% des inscrits ne se sont pas déplacés dans le Val d’ Oise, imités par 74% des inscrits à BELFORT).

Troisième enseignement, la FRANCE INSOUMISE de Jean-Luc MELENCHON ne profite pas du mécontentement dans le pays mais progresse dans les quartiers populaires et devient la 3ème force politique d’opposition devant le FN en obtenant 11,5% dans les deux circonscriptions alors que le score du parti socialiste est en pleine déconfiture. Par exemple, à Belfort malgré le faible taux de participation, le PS termine  en 7ème position avec seulement 2,6% sur l’ancienne circonscription de Raymond FORNI, ancien président de l’Assemblée Nationale.

Quatrième enseignement,  Le Front National devient maintenant le 4ème parti de France,  ne mobilise plus le camp des patriotes et depuis le débat raté de Marine LE  PEN face à Emmanuel MACRON,  n’est plus crédible et n’incarne plus  une opposition crédible à La République En Marche. Ces candidats ont d’ailleurs obtenu 10,11% dans le Val d’Oise et 7,52% dans la 1ère circonscription de Belfort. Les candidats de Debout La France ne bénéficient pas de cet effondrement (4,31% dans le 95  et 3,82% dans le 90 et ces candidats courageux qui ont le sens du sacrifice, n’obtiennent pas  le seuil fatidique des 5% pour obtenir le remboursement de l’Etat. Le parti Les Patriotes  de Florian PHILIPPOT, ancien vice-président du FN, ne bénéficie pas lui non plus de l’effondrement du FN puisque ce nouveau parti n’obtient que 1,19% dans le Val d’Oise et beaucoup plus étonnant 2%  à Belfort alors la candidate Sophie MONTEL est députée européenne et Vice-présidente du mouvement.

Sans l’union des eurosceptiques aux élections européennes de 2019, l’on peut déjà prévoir une « bérézina électorale » du camp des patriotes. J’ai cru comprendre que DUPONT-AIGNAN après un pas en avant en soutenant Marine LEPEN et lui servant de faire-valoir pour l’élection présidentielle  de 2017 fait aujourd’hui deux pas en arrière refusant aujourd’hui la main tendue du FN pour les européennes. Il a aujourd’hui l’ambition de s’imposer comme celui qui fera « l’union des droites » mais l’on ne sait pas trop avec qui ?  avant de rassembler le Peuple de France en 2022 !  Tout le monde n’est pas le Général De GAULLE.

DLF  revendique 20 000 adhérents mais Il est toujours cocasse de constater que les partis politiques ont officiellement de plus en plus d’adhérents et de moins en moins d’électeurs et peu de militants si je constate l’absence d’affiches et de tracts dans la 6ème circonscription de Meurthe-et-Moselle depuis les dernières législatives.

Spectateur et plus acteur, président de l’association gaulliste Droite Libre pour La France, j’assiste amusé  mais aussi médusé à cette bataille des égos, à la servilité des courtisans pour qui « tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes » et je compte comme beaucoup de français les points. Pour l’instant après les élections législatives partielles du 04 février 2018 : LR =  2  et LREM = 0

Sans dynamique pas de victoire future.